Dalle béton pour abri de jardin métal : Le guide complet

Construire une bonne base pour votre abri de jardin en métal est très important. Cette partie essentielle de la préparation de Une dalle béton est le type de fondation d’abri de jardin métal le plus solide et le plus durable. Elle exige un peu de travail et de ressources, tout en restant accessible à un bricoleur non aguerri. Lorsque vous décidez d’acheter un cabanon, vous devez décider s’il vous faut vraiment entreprendre la réalisation de cette base ou si quelque chose d’un peu plus léger et plus simple à installer fonctionnerait tout aussi bien. Ce guide complet traite de ce questionnement, avant de considérer les détails dont vous aurez besoin pour construire une dalle en béton et enfin d’aborder comment construire cette base de cabanon en béton.

Que mettre sous un abri de jardin métal ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, rappelons quelques éléments à connaître sur la nécessité de prévoir une base à votre cabane. Celle-ci est la garante de stabilité, de la robustesse et de la longévité de votre remise métallique, d’autant plus si elle est grande. Il est important de ne pas faire l’impasse sur cette étape.

En ce qui concerne les fondations d’un cabanon métallique, plusieurs options s’offrent à vous, notamment les dalles :

  • De pavage
  • En bois
  • En béton

Créer une base à partir de dalles de pavage peut être une option assez simple, mais il peut être difficile d’obtenir une surface plane. Les dalles en bois d’abri de jardin métal sont une autre solution possible, bien que pour les grandes tailles de hangar, cela puisse finir par être plus coûteux. La dernière option étant de couler une dalle béton, qui peut être une alternative moins chère, est presque toujours la plus solide, la plus simple et la plus durable.

Avez-vous vraiment besoin d’une dalle béton pour abri de jardin métal ?

Une dalle de cabanon en béton est sans aucun doute la forme de fondation de cabanon la plus robuste ayant la longévité plus importante. Mais elle est aussi coûteuse et laborieuse.

Avant de commencer à couler le béton, clarifions certains des avantages et des inconvénients de l’utilisation d’une dalle béton pour installer votre cabanon métallique.

5 avantages d’une dalle en béton pour un abri de jardin

  1. Hyper solide et durable : Une dalle de béton est le type de fondation d’abri de jardin métal le plus durable. Le béton dense et bien compacté fournit une base stable de niveau qui résiste au gel et aux mouvements localisés du sol. Votre dalle durera de nombreuses décennies et participera à prolonger la durée de vie de votre remise.
  2. De niveau pour un montage facile et robuste : Une dalle béton de niveau est une bonne base sur laquelle monter un abri métallique. Elle vous permet facilement d’avoir un socle parfaitement plat pour monter dans les règles de l’art votre kit de cabanon. C’est d’autant plus intéressant si votre jardin n’est pas ultra plat.
  3. Rempart à l’humidité : Les cabanons métalliques sont particulièrement sensibles à la condensation. L’humidité du sol est minimisée avec une dalle bien construite en utilisant une membrane étanche en PVC sous la dalle. Votre abri de jardin métal sera ainsi d’autant moins victime des remontées capillaires, comme tout ce qu’il contient.
  4. Permet de construire le plancher de la remise près du niveau du sol : Si vous avez du matériel roulant à faire entrer et sortir de l’abri de jardin métal, avoir un sol en béton signifie que le niveau du sol peut être proche du niveau du sol. Une dalle béton permet en effet un seuil presque affleurant et minimise le besoin d’une rampe pour faire entrer la tondeuse ou la moto dans le cabanon.
  5. Améliore les conditions de stockage des machines et outillage de jardin : Compte tenu des points précédemment cités, un abri de jardin métal monté sur une dalle en béton est davantage adapté au rangement des équipements et outils. En effet, il est plus solide et durable, monté sur un sol idéalement plat et moins pénalisé par des conditions d’humidité persistantes. Vos biens y seront mieux conservés et vous pourrez aisément les sortir et les entrer de la remise métallique.

Si vous ne savez pas si vous avez besoin d’une dalle d’abri en béton ou non, les inconvénients suivants peuvent vous aider à faire le bon choix pour vous.

5 inconvénients d’une base de hangar en béton

  1. Difficile à enlever si le jardin doit être remodelé plus tard : Une dalle en béton prend du temps à installer. Mais il faut bien plus d’efforts pour l’enlever si vous décidez de modifier l’aménagement de votre jardin. Casser une dalle de béton de 7,5 à 10 cm d’épaisseur prend beaucoup de temps avec des outils à main. Vous devrez donc peut-être payer un équipement plus lourd si vous souhaitez la retirer. Il y a aussi une quantité étonnamment importante de gravats à enlever. Il faut donc bien réfléchir en amont où installer votre cabanon en métal et ne pas changer d’avis plus tard.
  2. Cher pour une fondation d’abri de jardin : Les dalles en béton pour les cabanons sont un type de fondation cher. Dès lors, elles ajoutent des frais supplémentaires à votre acquisition d’une cabane métallique. Cela est dû à la quantité et au poids des matériaux impliqués et à la main-d’œuvre nécessaire pour la couler. Pour estimer le coût d’une base en béton, vous aurez besoin de connaître le volume de béton nécessaire. Pour ce faire, multipliez la surface de l’abri de jardin et l’épaisseur de la dalle que vous comptez réaliser. Une fois que vous avez établi le coût des matériaux, vous devrez également ajouter une estimation du temps pour le coût de la main-d’œuvre (si vous faites appel à un prestataire) et des machines (si vous louez une bétonnière ou autre).
  3. Froideur et rugosité du sol si vous n’installez pas de plancher : Les sols en béton des cabanons métal sont solides et résistants aux conditions humides, mais ils sont aussi froids, rugueux et durs pour les pieds. Un plancher en bois isolé semblerait plus chaud, mais pourquoi ne pas utiliser à la place un plancher suspendu en bois soutenu par des plots ? Cette solution serait moins chère et plus rapide à initier.
  4. Pas pour les non-bricoleurs : Si vous n’êtes pas du tout doué en bricolage, couler une dalle en béton ne sera pas aisé. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une tâche hyper complexe, elle n’est pas destinée aux novices. De plus, elle exige un minimum de matériel. Aussi, vous devrez faire appel à un professionnel, ce qui ajoutera des coûts additionnels à votre projet de cabanon métallique.
  5. Pas bon pour l’environnement : Le béton n’est pas bon pour la planète. Une grande quantité de carbone est utilisée pour faire fonctionner les fours qui combinent le calcaire et l’argile à haute température pour fabriquer le ciment qui sert à lier les granulats pour former le béton. De plus, du carburant est nécessaire pour transporter tout ce poids lourd de l’usine de fabrication à votre jardin. Enfin, le béton n’est pas vraiment biodégradable ! La quantité de béton que vous utiliserez est certes une petite échelle, mais si vous pouvez faire quelque chose pour réduire l’impact de l’homme sur l’environnement, pourquoi ne pas envisager l’une des autres options de fondation à faible impact ?

Après avoir lu les avantages et les inconvénients de l’installation d’une dalle béton pour abri de jardin métal, vous saurez si c’est la bonne option pour vous. Voyons donc ce que vous retirerez comme bénéfices à la conception de votre base de remise en béton.

L’intérêt de la dalle en béton sous un abri de jardin

Bien qu’il existe divers types de fondations que vous pouvez poser pour votre remise, une dalle en béton reste la meilleure solution pour un abri de jardin, un garage ou un carport. Dans cette partie, nous vous expliquons les principales raisons à cela.

Ancrer votre abri de jardin sur une base sécurisée

Il est important que votre abri d’auto, remise ou garage soit sécurisé afin qu’il puisse survivre à une tempête ou à des vents violents et aussi aux assauts des cambrioleurs. Bien sûr, vous pouvez le fixer directement dans le sol ou sur une base de gravier, mais si vous subissiez de fortes pluies, votre cabanon pourrait bientôt devenir instable et dangereux.

En raison de sa taille et de son poids, la dalle ne bougera pas et ne se cassera pas. C’est une base idéale pour ancrer votre abri de jardin. Ainsi, il sera plus difficile à un criminel d’y entrer pour voler son contenu et les intempéries l’impacteront moins. En conséquence, votre cabanon sera plus solide et durable.

Néanmoins, si vous optez pour un abri de jardin métal Biohort ou toute autre solution haut de gamme, vous avez d’autres options de fondation. Concernant la marque autrichienne, elle propose le système Smartbase qui vous exempte de couler une dalle.

Profiter d’un sol plat grâce à la dalle béton pour abri de jardin

La pose d’une dalle en béton signifie que vous aurez un sol plat sur lequel travailler et entreposer vos affaires. Si vous prévoyez d’aménager l’intérieur de votre abri avec des étagères, des établis, etc., vous aurez besoin d’une surface solide et plane.

Pour vous assurer que votre surface est de niveau, utilisez un niveau à bulle ou une planche de bois. Si la surface de votre dalle n’est pas de niveau, votre abri peut s’incliner ou se déformer avec le temps. C’est d’autant plus important que votre abri est grand.

Il est facile de fixer les articles au sol, car tout ce dont vous avez besoin est une perceuse et un foret de la bonne taille. Assurez-vous d’utiliser le bon équipement de protection lorsque vous utilisez des outils électriques.

L'intérêt d'une dalle béton pour abri de jardin.

Les bénéfices supplémentaires d’une dalle béton pour abri de jardin

Si vous garez votre voiture sur la dalle ou placez des machines telles qu’une tondeuse ou un nettoyeur haute pression thermique, vous n’aurez pas à vous soucier des fluides qui pourraient s’échapper de ces machines et s’infiltrer dans le sol. Il est facile de nettoyer un sol en béton.

Une autre bonne chose que vous pouvez faire avec une dalle en béton est d’installer un plancher en bois ou tout autre aménagement de sol. Parce qu’elle est plate, vous n’aurez aucun mal à prévoir un sol en bois, en lino ou en moquette. Cela vous offrira le confort voulu en fonction du type de revêtement choisi et de l’utilisation de l’abri de jardin. Il peut ainsi protéger la surface du sol des dommages tout en offrant un amorti agréable pour vos pieds.

Est-il facile de poser la dalle ?

L’alternative sûre est de couler une dalle en béton. Et ne vous inquiétez pas ! Ce n’est pas aussi difficile que vous le pensez. C’est accessible à n’importe quel bricoleur, même débutant.

Il existe plusieurs façons de couler une dalle de béton. Vous pouvez :

  • Le faire vous-même en utilisant des matériaux achetés dans votre magasin préféré et simplement mélanger le béton dans votre brouette.
  • Louer une bétonnière auprès de n’importe quel loueur d’outils et quelques magasins de bricolage.
  • Faire appel à un camion toupie (ou malaxeur) pour venir couler la dalle pour vous.

Ainsi, peu importe la façon dont vous le faites, à la fin de la journée, vous aurez une base solide pour votre nouvel abri de jardin.

Regardez la vidéo ci-dessous qui montre les étapes nécessaires à la préparation et au coulage de votre dalle de béton.

Bientôt, vous verrez à quel point c’est facile !

Quels sont les détails techniques clés pour une dalle béton d’abri de jardin ?

Une fois que vous avez décidé qu’une dalle de béton est ce qui est nécessaire dans votre situation, vous devrez entrer dans la phase de planification. Les premières questions que vous devez vous poser sont très générales et concernent l’endroit où vous avez l’intention de construire le cabanon, à quoi ressemble le sous-sol de votre lieu de résidence et la sensibilité de votre région aux fortes gelées.

Comment est le site d’implantation de l’abri de jardin ?

Le premier point lors de l’évaluation de votre site est de regarder le terrain autour du site du cabanon métallique et de vous poser les questions suivantes. L’eau de surface s’écoulera-t-elle vers votre cabanon ? Le niveau du sol anticipé est-il au-dessus du sol environnant ? Cette zone du jardin est-elle saturée d’eau ? Que ferez-vous de l’eau de pluie du toit de la cabane ?

Quelles sont les spécificités du sol ?

Vous devrez également considérer le type de sol que vous avez. Y a-t-il une grande profondeur de terre végétale? Le sol est-il un sol argileux gorgé d’eau ou sableux bien drainé ?

Ce que nous essayons d’établir ici, c’est à quelle profondeur vous devez creuser pour atteindre une structure de sol qui vous convient pour construire votre dalle béton. À ce stade, vous vous demandez peut-être comment évaluer la capacité portante du sol ?

Une méthode simple consiste à utiliser l’empreinte de votre botte. Si le talon de votre botte laisse une empreinte peu profonde (disons 5 mm) dans le sol, alors le sol est en assez bon état pour y construire un abri.

Quelle est la vulnérabilité au gel de votre jardin ?

À quelle distance au nord ou en altitude se trouve votre jardin ? Si vous vivez dans le nord de la France, dans l’est ou dans les régions montagneuses des Alpes ou des Pyrénées, votre dalle doit être construite sous la ligne de gel.

La raison en est que les températures négatives provoquent le gel et l’expansion de l’humidité du sol. Par voie de conséquence, le cabanon se déplacera verticalement. Pour cette raison, il peut être utile de prévoir des fondations sous la ligne de gel.

Passons maintenant à quelques détails supplémentaires dont vous aurez besoin pour la dalle de votre abri en béton.

Quelle épaisseur pour la dalle béton pour un abri de jardin métallique ?

Les derniers détails à considérer sont la composition de la dalle elle-même. Typiquement, une dalle béton pour un abri de jardin aura une épaisseur de 75 à 100 mm.

La raison de ce petit écart dépend de la taille de votre cabanon et de la quantité de granulats que vous allez mettre dans la dalle. Plus le sol en dessous en meuble, plus le béton doit être dense. Par ailleurs, s’il s’agit de votre première dalle, mieux vaut prévoir un peu plus épais pour tenir compte des erreurs que vous pourriez faire.

En outre, si votre remise métallique doit servir à accueillir une voiture ou des machines très lourdes, si vous comptez l’utiliser comme garage ou hangar agricole, pensez à couler une dalle plus épaisse, de 12-15 cm.

Le béton a-t-il besoin d’être renforcé ?

La réponse courte à cette question est non. Une dalle de cabanon en béton est comme une dalle de terrasse coulée en une seule pièce.

Vous pourriez penser qu’un treillis anti-fissure en acier léger aiderait à réduire toute fissure. Cependant, la mise en place d’une armature en acier dans une dalle de ce type peut poser plus de problèmes qu’elle n’en résout.

Le béton dans les projets de bricolage est souvent relativement poreux et cela permettra au treillis de se corroder. Ensuite, les éléments corrodés se dilatent et perturbent le béton en provoquant le craquèlement qu’ils étaient censés éviter.

Quelle taille de dalle en béton d’abri de jardin ?

Prenez en compte également les détails de la surface de la base en béton au regards des dimensions de la remise. C’est à travers ce point de détail que vous maîtriserez mieux les questions d’humidité dans votre abri.

Pour empêcher l’eau de pénétrer dans la remise, il est capital de dimensionner correctement la dalle. La dalle est construite aux dimensions du cabanon auxquelles vous ajoutez 2-3 cm.

L’eau de pluie qui ruisselle sur le côté du bâtiment sera évacuée en coulant sur la dalle. De plus, le flux d’air sous le sol de la remise aidera l’air humide à s’échapper.

Mélange de béton

Si vous décidez d’utiliser un béton prêt à l’emploi, spécifiez un mélange de C20/25 (atteint une résistance à la compression de 20 MPa ou mégapascal à 28 jours). Ces mélanges vous donneront une bonne résistance et durabilité pour des projets comme celui-ci qui sont des applications domestiques légères.

Si vous mélangez votre propre béton, assurez-vous d’avoir un malaxeur, louez-en un ou empruntez-en un. Le malaxage même d’un petit volume de béton (1m3 =2,5 tonnes) est un travail lourd.

Le béton de bricolage est généralement mélangé en volume et comprend 1 part de ciment, 2 parts de sable, 3 parts de granulat grossier.

Le guide pas à pas pour couler une dalle béton.

Comment couler une dalle en béton pour un abri de jardin ?

Creusement et compactage

Le scénario idéal est que le sol sur lequel vous allez placer la dalle soit ferme et sec avec un bon drainage. Si tel est le cas, à l’aide d’une bêche, enlevez la couche supérieure sur une profondeur d’environ 20 cm.

Une couche de pierre concassée de 50 mm d’épaisseur est ensuite placée au fond de l’excavation. Cette pierre est un mélange de tailles et est destinée à fournir une base de niveau solide sur laquelle couler votre béton.

Si vous pensez que le sol est humide et que vous souhaitez incorporer une solution étanche à l’humidité, c’est ici qu’il faut l’installer. Utilisez un film polyane pour fournir une barrière empêchant l’humidité de traverser la dalle.

Si le sol sur lequel vous avez l’intention de construire la dalle béton de votre abri est assez meuble, vous devrez peut-être creuser plus profondément jusqu’à ce que vous descendiez sous la terre molle. Si tel est le cas, vous devrez rattraper le niveau avec de la pierre concassée. Aussi, vous devrez effectuer de gros travaux pénible et fastidieux pour un bon résultat.

Lorsque vous placez la pierre concassée, compactez-la en couches de 50 mm. Si vous installez un petit abri de jardin métal, vous pouvez utiliser une plaque de compactage manuelle ou un rouleau compresseur pour ce travail. C’est un travail lourd et physique qui devient rapidement fastidieux.

Aussi, si vous n’avez pas envie d’avoir mal aux bras, la location d’un compacteur à plaques vibrantes est la solution. Il s’agit d’une plaque de métal lourd avec un moteur sur le dessus qui fait vibrer la plaque, compactant la pierre en dessous.

Pour le compactage manuel et motorisé, placez la pierre en couches de 50 mm. Le compactage de la pierre dans ces couches minces vous donnera un résultat beaucoup plus solide que de simplement placer toute la pierre à la fois et de la compacter. Et le but est d’avoir un bon ‘lit’ de pierre concassée sur lequel couler votre béton.

Vous devrez faire attention aux niveaux lorsque vous compactez la pierre. La meilleure façon de le faire pour une construction relativement petite, telle qu’une cabane, est d’enfoncer un piquet à chaque coin de la dalle et tous les 50 cm. Enfoncez chaque piquet dans le sol de sorte que les sommets des piquets soient au niveau les uns des autres et à environ 30 cm au-dessus du niveau de pierre fini souhaité. Avant de commencer à verser la pierre, placez un long morceau de bois de 4×2 sur le dessus des piquets et mesurez jusqu’au niveau du sol avec un ruban à mesurer. Cette distance vous donnera une idée de combien vous avez besoin pour construire les niveaux. Le but est d’établir un plan de niveau dès que vous le pouvez, puis d’augmenter le niveau de manière uniforme.

Passons maintenant à l’étape suivante qui consiste à placer les coffrages latéraux pour la dalle.

Coffrage

Le coffrage de la dalle en béton de votre cabane est constitué de planches de bois placées sur le pourtour de votre projet. Lorsque vous coulez une dalle de 10 cm de profondeur, une section de bois de 15 cm est idéale pour le coffrage. Cela signifie que vous aurez une profondeur de 5 cm dans la pierre en dessous.

Placez la planche de bois en position, puis fixez-la avec des chevilles ou des piquets en bois. Le but de cet exercice est d’avoir une planche de bois le long de chaque bord de la base du cabanon. Le dessus de chaque planche de bois doit être au même niveau que le niveau souhaité du béton. Les planches doivent être solidement maintenues en place, car le dessus des planches sera utilisé comme guide pour contrôler le niveau supérieur du béton.

Mélange de béton

Il existe deux méthodes pour fournir le béton nécessaire à couler la dalle de votre cabanon. La première consiste à mélanger le vôtre et l’autre à le faire fournir par une entreprise de mélange prêt à l’emploi.

Dans tous les cas, vous devrez connaître le volume de béton requis. C’est assez simple et vous pouvez calculer en m3 ou en tonne. Une astuce ici est de vous assurer que vous avez plus de béton que nécessaire. Pas beaucoup plus, mais si vous êtes court, il est beaucoup plus difficile d’ajouter à une dalle de béton coulé que de ne pas utiliser les derniers seaux.

Mélanger son propre béton

Si vous mélangez votre propre béton, les proportions de mélange (en volume) sont les suivantes : 3 agrégat grossier, 2 sable, 1 ciment.

En gros, la moitié du mélange de béton est constituée de pierre concassée. Les interstices entre ces pierres sont remplis de sable. Le ciment en poudre mélangé à de l’eau forme la colle qui recouvre le sable et la pierre et les lie tous ensemble.

Lorsque le ciment termine sa réaction avec l’eau, les particules sont collées ensemble pour former le matériau solide que nous connaissons.

En matière de mesure des quantités pour votre mélange, vous devriez développer un œil pour une pelletée ‘standard’. Ce sera fonction de la quantité de pierre que vous obtenez sur votre pelle.

Essayez d’obtenir la même quantité (en volume) pour le sable et le ciment, en obtenant le même type de pyramide pour ces deux ingrédients.

Il est plus confortable d’utiliser également une bétonnière plutôt que de mélanger les composants à la main. Les petites bétonnières électriques, d’un volume d’environ 70 L, effectuent une grande partie des gros travaux, ce qui vous laisse le temps de surveiller la qualité et de vous assurer que les composants sont bien proportionnés.

L’alternative au mélange de votre propre béton est de demander à une entreprise prête à l’emploi de vous fournir le béton pré-mélangé.

Béton pré-mélangé

En vous basant sur les types de mélanges (C20/25, par exemple) qui conviendraient, parlez à 2 ou 3 fournisseurs de votre région et demandez-leur ce qu’ils fournissent généralement pour ce type de travail.

Lorsque vous parlez à votre fournisseur de béton, il doit connaître le volume de béton dont vous avez besoin. Discutez également avec lui du type de camion dans lequel il fournira le béton et de la manière dont vous avez l’intention de transporter le béton du camion à l’endroit où vous avez l’intention de créer la dalle.

Le temps est essentiel lors de la mise en place du béton. En partie parce que le mélange de béton commence à se durcir à partir du moment où il est mélangé. Bien qu’il doive rester suffisamment fonctionnel pour être placé pendant au moins une heure ou deux.

De plus, le camionneur aura un délai et peut être désireux de passer à sa prochaine livraison.

Vos trois options pour déplacer le béton du camion de livraison de béton au site de votre jardin sont :

  • Déversement simple : Avec un peu de réflexion et de planification, vous pourrez peut-être rapprocher l’arrière du camion de béton de la base de l’abri afin que le béton puisse être déversé directement dans la dalle.
  • Brouette : L’option la plus basique pour transporter le béton est la brouette. Pour cela, le matériau est déchargé de la goulotte à l’arrière du mélangeur, puis transporté jusqu’à votre site et vidé. Puis répété jusqu’à ce que la base du cabanon ait atteint son niveau. Lorsque vous coulez du béton de cette manière, il est bon d’avoir de l’aide. Au moins une personne avec une brouette et une autre personne sur la dalle du cabanon déplaçant et étalant le béton.
  • Pompe : Si les autres options ne peuvent fonctionner, vous pouvez envisager une pompe à béton qui générera des frais additionnels. Elle fera un travail très rapide pour transporter le béton sur de longues distances. La pompe et une canalisation métallique sont mises en place avant l’arrivée de la bétonnière. Le béton est déchargé de l’arrière du camion directement dans la trémie des pompes. Un vérin hydraulique dans la pompe force le béton le long d’un tube métallique jusqu’au chantier. Un tuyau flexible est situé à l’extrémité du tube métallique afin que le béton puisse être placé en couche uniforme dans le coffrage.

Quelle que soit la méthode que vous utilisez pour couler votre béton, vous devrez utiliser une pelle pour répartir le béton autour de la base afin que la surface soit à peu près au même niveau que le haut des bords du coffrage.

Finition de la dalle en béton pour l’abri de jardin métal

Pour ne pas gâcher tout le travail accompli jusqu’à maintenant, l’étape suivante n’est pas à omettre. Elle a le plus d’influence sur le rendu final du béton. Néanmoins, si vous allez installer un plancher au-dessus de la base de la remise, la finition de la surface est moins critique que si vous allez utiliser le béton comme sol de votre abri.

Quel que soit votre choix, vous devez au minimum mettre le béton à peu près à niveau, puis utiliser une planche appuyée sur le coffrage pour lisser la matière.

Pour ce faire, une personne se trouve à chaque extrémité de la planche de bois. Ils parcourent ensuite lentement la longueur de la dalle en soulevant et en abaissant la planche. Cela créera beaucoup de petites crêtes dans la surface du béton. Il ne faut pas trop tasser, car cela peut provoquer des fissures ou craquelures à la surface.

Pour une meilleure finition, des efforts supplémentaires sont nécessaires pour obtenir une surface plus lisse et plus résistante. Une talocheuse manuelle ou une liseuse en aluminium vous aidera à mieux lisser la surface pour un meilleur rendu.

Ce processus est effectué une fois que le béton s’est partiellement durci. Vous devrez utiliser votre jugement à ce stade. Faites-le trop tôt et vous attirerez trop d’eau à la surface.

Enfin, utilisez une truelle en acier autour du bord de la dalle pour chanfreiner légèrement les bords afin qu’ils ne s’écaillent pas trop facilement.

Séchage du béton

Une fois la surface en béton terminée, vous devez maintenant lui permettre de durcir. Le béton va gagner en résistance grâce à la réaction chimique entre l’eau du mélange et la poudre de ciment, liant les pierres et le sable.

Si vous avez une finition talochée, vous devez utiliser un agent de durcissement pulvérisé. Cela peut être acheté dans votre quincaillerie et projeté avec un pulvérisateur de jardin. Cet agent forme un film sur la surface du béton qui empêche l’eau de s’évaporer de la dalle.

Le lendemain du coulage, vous pouvez retirer le coffrage et même marcher dessus. N’oubliez pas de protéger les bords de la dalle nouvellement exposés avec l’agent de durcissement pulvérisé.

Le béton gagne rapidement en résistance au début, puis se stabilise avec le temps. Patientez environ une semaine avant de continuer à construire votre cabanon et profiter des fruits de votre travail. Il ne vous reste plus ensuite qu’à monter votre abri de jardin avec plancher ou sans.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer